M.O.: HSF - Rivp
M.O.E.: SKP Architecture + Groupe Arcane
LIEU: Paris 13° - France
SURFACE PLANCHER: 1740 m² de logements neufs + 4480 m² de logements réhabilités
COÛT: 6.815.000 euros

CHARGE DU PROJET: Jonny Sturari / Johan Kohls / Camille Petit

PHASE: CHANTIER

Notre proposition architecturale vise à soutenir la volonté d’attractivité de la ville de Paris pour Paris Rive Gauche et à respecter le souhait de revalorisation du patrimoine par HSF. Pour accompagner ces ambitions, nous avons opté pour un dessin contemporain des façades, des détails architecturaux ainsi qu'un choix qualitatif des matériaux.

 

Afin de moderniser les façades, les composantes horizontales existantes très fortes (bandeaux vitrés & allèges filantes) sont, selon les façades, brisées ou atténuées.
Un matériau unique recouvre les façades, sur les parties pleines comme les parties vitrées pour la partie rue, masquant ainsi le dessin d’origine.

De manière à valoriser le patrimoine existant, un matériau noble est retenu sur l’ensemble des façades réhabilitées. Il s’agit d’un bardage minéral pleine masse strié qui offre un jeu d’ombres évolutif selon les différentes heures de la journée.

 

Dans un souci de cohérence, les coloris retenus entre la partie neuve et la partie réhabilitée sont identiques, à savoir noir, blanc & taupe. Ils sont apposés en alternance, selon les types de façades.  Le bâti réhabilité présente une partie courante en taupe et des encadrements de baie en anthracite. Les parties neuves (extensions & surélévations) sont traitées en enduit blanc.  L’ensemble des menuiseries, sur la partie réhabilitation comme sur la partie neuve est en aluminium brut anodisé.

 

En apposant des matériaux nobles (bardage) sur l’intégralité des façades existantes, en proposant un calepinage soigné et en travaillant sur l’alternance de matériaux et de couleur, nous pensons changer durablement l’image des bâtiments. Un travail fin sur les détails (occultations dans le matériau de la façade, alternance des matériaux et de leur coloris) complètent les intentions architecturales et mettent en valeur les nouveaux parements et par conséquent la résidence.

 

Les matériaux mis en œuvre sont connus pour nécessiter peu d’entretien (bardage) ou un entretien aisé (ravalement simple pour l’enduit). La problématique technique des façades réside dans l’isolation par l’extérieur des panneaux béton architectoniques existants. Ces panneaux, à laisser en place, présentent des reliefs importants, 3 saillies sur 16 cm. Nous rendons possible son isolation par l’extérieur grâce à la mise en oeuvre de laine de roche fixée dans les panneaux et d’un revêtement rigide sur ossature rapportée, un bardage, comme parement.

 

Les surélévations & extensions de la résidence Domrémy seront réalisées sur un patrimoine occupé, dont le fonctionnement sera maintenu pendant toute la durée des travaux.  Il n’est par conséquent pas prévu de refonte globale du fonctionnement du foyer, mais une adaptation de l’existant.
Toutefois, la création des nouveaux logements et l’augmentation de 50% de la capacité d’hébergement soulèvent de nouvelles problématiques, comme le dimensionnement des espaces communs, à revoir en cohérence avec le nouveau nombre d’habitants. Ainsi la gestion des accès et le nouveau tracé des flux est à repenser pour limiter les nuisances. Les accès PMR sont à prévoir sur l’ensemble du patrimoine.