DATE: 2010
M.O.: Camera di commercio di Piacenza

M.O.E.: SKP Architecture + Pierluigi Bucci Ingénieur
LIEU: Piacenza - Italie

SURFACE PLANCHER: 250 m²
COÛT: 1.800.000 euros

CHARGE DU PROJET: Jonny Sturari / Johan Kohls
PHASE: CONCOURS - 1° PRIX

Le projet proposé met en valeur le contexte, le paysage et les identités préexistantes. Situé à proximité de la rive de Piacenza, ce belvédère  veut être un symbole de reconnaissance pour ce lieu.  En hauteur, sa position offre un panorama totalement dégagé sur le centre historique de Piacenza, sur la réserve naturelle et sur la campagne environnante. L'objectif est de créer un belvédère aligné sur la structure d'un pont existant pour relier les villes de Piacenza et de Lodi en franchissant le fleuve PO.


Le monument jaillit de l'eau : il  dépasse le pont sur une hauteur de 9 mètres, le surplombe jusqu'à dépasser la route pour se retrouver au-dessus. Le choix d'une forme en équerre s'est fait pour plusieurs raisons:  avant tout, la figure à demi-arc se propose comme un symbole, un seuil entre des lieux, un nouveau port d'entrée à la ville de Piacenza; ensuite, le fait de dépasser le pont permet de s'éloigner de la pollution visuelle et acoustique de la circulation routière.

 

Le projet devient un parcours muséographique, où le rapport entre l'opacité et la transparence met en valeur progressivement le paysage historique et naturel. L'enveloppe comporte des perforations de densité variable pour filtrer la vue sur le paysage. La connexion au pont se fait par une passerelle pour les piétons et les vélos, cette structure est indépendante du pont et reliée au corps du projet.

 

L'accès à la terrasse panoramique est à l'extrémité de la zone restaurant. La terrasse est transparente dans la majeure partie de sa superficie, ainsi les parois latérales sont constituées essentiellement de blocs de verre sécurité pour garantir un champ visuel sur l'environnement du projet. Au nord-ouest, le parcours se termine par un garde-corps en verre, le sol devient transparent avec des verres de sécurité, donnant la sensation  d'être suspendu dans le vide.

 

Le rapport entre l'intérieur et l'extérieur est renforcé par la lumière naturelle ou artificielle. Selon la saison et l'heure, l'illumination directe du soleil  est filtrée par les pleins et les vides, l'effet serre est diminué, garantissant un éclairage de type pergola. Durant la nuit, l'illumination artificielle de l'étage de service se diffuse vers l'extérieur afin de transformer l'objet panoramique en une lampe urbaine  d'un puissant effet symbolique.

 

La surface extérieure est en acier inox pour permettre à l'objet de se fondre dans le contexte: selon les heures, les couleurs du  ciel et de la réserve naturelle adjacente,  l'objet réussi à absorber les nuances de la lumière du site, en continuité avec le paysage. La dématérialisation de l'objet, définie par les ouvertures de l'enveloppe, dose progressivement la vision globale de l'existant pendant le trajet.


Finalement, de là sera possible de percevoir l'univers panoramique complet, sur le cœur de la terre, traversé par un rayon de soleil.